September 12, 2012

Concours Archistorm “Réinventons les toilettes publiques de demain”

 

Nous vous l’annoncions sur notre page Facebook , nous faisons partie cette année du parcours de la Paris Design Week , qui a lieu en ce moment jusqu’au 16 septembre prochain. Cette semaine se consacre aux dernières tendances en matière de design, décoration, art, mode ou encore gastronomie.

 

 

Pour l’occasion nous affichons dans notre boutique du  Carrousel du Louvre les projets des candidats au  concours Archistorm dont nous sommes partenaires, sur le thème des toilettes publiques de demain.
Vous pouvez venir les découvrir et voter pour votre projet coup de cœur.

 

En parlant de concours sur le thème des toilettes publiques, peut-être avez-vous entendu parler de celui organisé par la fondation Bill & Miranda Gates… en parallèle de « Réinventons les toilettes publiques de demain »,  « Reinvent the toilet challenge » a fait plancher de nombreuses universités dans le monde sur un thème devenu cher aux yeux du cofondateur de Microsoft. En effet, aujourd’hui près de 2,5 milliards d’individus n’ont pas accès à des WC, ce qui pose un problème non seulement éthique mais également économique, écologique et sanitaire (maladies mortelles), selon Bill Gates.
Le 15 août dernier, c’est lors du salon dédié au thème et organisé par la fondation Bill & Miranda Gates à Seattle que les meilleures innovations ont été récompensées.
Le grand vainqueur est le California Institute of Technology qui a conçu un système de toilettes fonctionnant à l’énergie solaire et produisant de l’hydrogène et de l’électricité dont voici un aperçu :

 

Le second est l’université britannique de  Loughborough qui a proposé des toilettes recyclant les excréments en charbon, en minéraux et en eau :

 

Qui sera le gagnant du concours « Réinventons les toilettes publiques de demain » ? Réponse dans quelques semaines…

Crédit images : http://www.thegatesnotes.com

Laisser un commentaire

2 commentaire à “Concours Archistorm “Réinventons les toilettes publiques de demain””

  1. TREMEL says:

    A l’attention de POINTWC

    Madame, Monsieur,

    J’ai voulu, cette semaine, utiliser les toilettes du PRINTEMPS HAUSSMANN et j’ai donc payé 1,5 € pour accéder aux seuls urinoirs disponibles (je suis un homme).
    Et là, j’ai découvert les toilettes les plus chères pour un endroit honteux.
    Les surfaces avaient bien vu passer une éponge il y a longtemps, mais celle-ci n’avait jamais été rincée. De grandes balafres d’eau sale avaient séchées faisant de grandes arabesques.
    Les angles des lavabos accumulaient la poussière, repoussée dans les angles.
    Aucun des 2 robinets ne comportaient d’embouts brise-jets, partis avec leur supports et laissant à nu des filetages de robinets. Bien entendu dans ce cas, l’eau coule comme elle le peut, de travers de préférence.
    Votre société n’a-t-elle pas honte ? Il ne doit y avoir aucun contrôle car il ne s’agit pas là d’un relâchement mais d’une habitude. Il y une différence entre un lieu sale accidentellement et un lieu sale depuis longtemps.
    Honte à vous.
    Je fais suivre ce message aux responsables du PRINTEMPS afin qu’ils apprécient la qualité du service des lieux mis à la disposition de leurs clients.

    Salutations

    Claude TREMEL